Aller au contenu →

En attendant l’adversité

Assis sur les fleurs de cerisiers,
le sage était serein.
Il s’ennuyait un peu.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.