Aller au contenu →

Haïku pané

Une petite crotte
S’est propulsée sans frémir
De la grosse sardine.
 

Publié dans Haïkus

3 Commentaires

  1. Le port de Marseille est en révolution. Arevako se délocalise et en appelle aux pêcheurs ,il organise un concours .Le premier qui pêche la sardine se verra décorer par Stephane Bataillon.Qu’on se le dise et à vos lignes. Tous les poètes sont participants d’office.J-L B.

  2. La sardine d’avril
    a remplacé le poisson
    Elle se découvre d’un fil
    sous les coups d’avirons

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks et les pingbacks sont ouverts.