Aller au contenu →

L’invincible

«Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible. »
Albert Camus

Faire un journal. Un journal de poésie. Un journal à nu. Intime. Avec une ambition folle et une humilité extrême. Avec des mots, du blanc, du calme et de la fureur. Je vais l’écrire, le dire, inviter d’autres à venir et voir ce qui arrive. Quoi qu’il arrive.

Il s’appellera L’invincible. L’inverse d’une force brute. Un invincible caché, joyeux, lumineux et qui dure, d’après la belle phrase tirée de L’été d’Albert Camus. Il se réduira à l’essentiel, sans aucun artifice pour transformer le rythme de la réception de ce qu’on y lira : des mots de tous les jours agencés comme jamais. Une parole comme un acte, le plus sincère des engagements dont je me sens capable. Un journal d’action. D’action poétique. Cette parole ravira, agacera, laissera indifférente. Mais elle viendra, fidèle, chaque mois se donner à entendre.

J’adore la presse papier, mais les temps changent. Alors, je vais biaiser, inventer autre chose : bien qu’entièrement numérique, avec un format prévu pour lecture sur tablette, L’invincible se lira comme un journal, avec ses limites, conditions du désir. Mieux, il s’écoutera, d’une lecture à haute voix, en format mp3. On pourra l’imprimer, le collectionner, l’oublier sur un banc ou sur la page d’un réseau. J’espère qu’il sera beau.

L’invincible résonnera pour vous, dans cette période tourmentée où le repli sur soi et les combats à mort saturent l’horizon. Michel Butel parlait d’azur. Cet écrivain-journaliste, que notre ami Denis Roche nous fit découvrir dans notre jeunesse, a guidé la cristallisation de ce projet.

Pas trop de pages, pas trop d’effets, ni graphiques, ni sonores. Un dessin, une photo, un texte d’ami à l’occasion. Mais sans impératif. L’invincible sera libre, et léger.

Le premier numéro de L’invincible paraîtra début avril, en pleine fin de campagne présidentielle. Il ne s’arrêtera pas, sauf évènement imprévu.

Je vais lancer un journal. Rien n’est impossible. J’espère que nous le rêverons ensemble.

Abonnez-vous à L’invincible et recevez le premier numéro dès sa parution :

N.B: Les anciens abonnés à Gustave, prédécesseur de L’invincible, toujours inscrits à la mailing-list, recevront automatiquement le journal.

Aimez la page de L’invincible sur Facebook