L’effondrement #10

Tenir. Ou lâcher. Le premier grain de matière était-il ombre ou lumière ? Et ça ne gène personne, non, ça ne gène personne de ne pas savoir ce qui constitue l’univers à 99% ? Hé oh ! Y’a quelqu’un ? Bordel. Chambre. Froide. Seul. Plus d’énergie. Je vais partir. Je fous quelques habits dans mon sac. Prends un billet de train en trois clics, le premier, vers le Sud et sors. Elle a les enfants ce week-end. Je les appellerai. Respirer. Prendre l’air. La poudre d’escampette. Pas fait ça depuis l’adolescence. Et puis pourquoi pas, après tout. S’amuser, s’amuser un peu. Boire. Danser. Sourire. Parler. Baiser peut être bien. Brûler. Ses ailes. Le feu jugera et s’emparera de toutes choses. Qui sait ? Hein, qui ? Train dans cinq minutes. Liberté, j’écris ton nom. Souffle. Essouffle. Et. Voiture. Me percute. 18h46.

effondrement10

> L’effondrement. Feuilleton à partir des Fragments d’Héraclite – Dessin : Saint-Oma

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.