Aller au contenu →

Les alliances (1/3)

S’installer dans un geste
pour rester en mouvement

Plonger dans le courant
pour ne plus résister

Fatigué de la nuit
se dévêtir du bleu

S’asseoir

Juste s’asseoir

Juste.

*
Que les effluves du monde
ne nous agressent plus

Que l’amer se transforme
en volutes de rêves
désirants être rêvés.

*
Aucune crainte à avoir.

Il nous suffit de suivre
les différentes étapes

L’eau vient à peine d’atteindre
la bonne température.

*

Douche brûlante
au réveil de la feuille

Soixante degrés Celsius

Un tintement de cloche
arrive du fond des plaines.

*
Équilibrer les choses
dans le verre de justice

Mélanger l’infusion
pour que personne ne puisse
se ressentir lésé.

*
Une seule feuille
dix mille parfums

Mais pas sans la goutte d’eau
ni la chaleur du vent

D’un lâcher prise.

_______

Les alliances. Poèmes autour du thé chinois. Calligraphie réalisée en direct le mardi 16 mai 2017 par Zhifang Tang lors d’une lecture-performance au Théatre de La Jonquière à Paris.

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *