Aller au contenu →

Les alliances (2/3)


Animal au repos

On caresse les poils
de cette feuille de thé blanc

À peine ébouillanté,
une forte odeur de terre

Nous sommes à hauteur

Aligné.

*
Première gorgée
douce et sucrée
sur le bout de la langue
pour mieux pouvoir entrer

Seconde avec les joues
qui pique et qui attaque
tambourine le palais

Troisième avec la gorge
submerge, fait vaciller

À la fin de la coupe,
qui aura remporté ?
*
Thé rouge couleur de Chine
Thé rouge couleur de sang
qui teinte la terre cuite
pour se donner courage

Feuilles tordues
plus grandes que les autres
on se met à frémir
à l’odeur fumée

Goût âpre
Parfum de chocolat
on estime les risques

Légère mousse
on laisse faire mouvement
on admirerait presque

Mouvement brusque.
Souvenir / flash
Écuries / vacances d’équitation
Galop / Chute
Mordre la poussière

Ne jamais
sous-estimer l’ennemi.

*

Feuille compressées
comme le poing Shaolin
dont le pouce est rentré
pour marquer le secret

Seule l’aiguille de métal
peut libérer le thé
d’un geste
de couturier

*

Étoffe de champignons.
sous les pas des marcheurs

Chemin ensoleillé
d’un sous-bois qui réchauffe

Ne manque que le chêne
où mon grand-père demeure.

________

Les alliances. Poèmes autour du thé chinois. Calligraphie réalisée en direct le mardi 16 mai 2017 par Zhifang Tang lors d’une lecture-performance au Théâtre de La Jonquière à Paris.

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *