Aller au contenu →

Les fantômes

J’arrive
pour vous rejoindre

Partager vos prières
vos rires et vos espoirs

Participer aux joutes
de vos mille paroles

Que l’on se répartissent
les forces disponibles
en chevauchant la nuit

J’arrive
pour vous rejoindre

Devenir ce noyau
qui germerait splendide
au cœur de vos caresses

Qui cesserait de trembler
pour mieux séduire la terre

Qu’elle puisse combler nos vides
et filtrer la lumière

Mais la pluie tambourine

J’attends
derrière la vitre
trempée de vos regards.

 

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *