Aller au contenu →

L’invention du poème #31

Quoi de plus précieux que cette joie intime, que personne d’autre que soi ne peut ni proposer, ni définir ? Cette alchimie de souvenirs, d’émotions et de rêves qui, de nuits mêlées aux jours, nous met en mouvement. Dynamique souterraine qui charrie le limon gardant la surface calme. L’insurrection des ondes.

Publié dans Remarques

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *