Skip to content →

Nietspresso (poésie réactionnaire)

Non , je vous remercie, mais pas de Bukeela ka Ethiopia, ni de Voluto, ni de Cosi. Vraiment, pas de Dulsão do Brasil, de Vivalto Lungo, de Linizio Lungo. Non non, je vous assure, pas de Voluto Decaffeinato ou de Vivalto Lungo Decaffeinato non plus. Mais enfin, puisque je vous dis que je n’en veux pas, de Capriccio, de Livanto, ou de votre Rosabaya de Columbia. Mais bordel, vous allez me laisser tranquille avec votre Caramelito, votre Cioccattino, ou votre Vanilio ? Mais vous cherchez quoi avec votre Roma, votre Fortissio Lungo, votre Arpegio. Vous voulez mon poing dans la gueule ? Disparaissez avec votre Arpegio Decaffeinato, votre Tribute to Milano, votre Ristretto. Fichez-moi la paix, orchidoclaste, avec votre Indriya from India, votre Dharkan, votre Tribute to Palermo et votre Kazaar de merde ! C’est dimanche matin et je veux moudre mon café MOI-MÊME !

 

(Liste des capsules Nespresso disponibles au dimanche 4 octobre 2015, filtrées par intensité)

Publié le Poésie visuelle