Aller au contenu →

Credo (11) : Nom

Une force vibrante
capable d’une larme

Qui nous constituerait
en nous laissant une chance

Qu’il faudrait reconnaitre
pour se sentir ensemble

Qui, au creux des regards,
et au-delà des mots
serait notre principe.

« Si tu as entendu le mot par lequel Dieu te lie à un être, n’écoute plus les autres.
Ils ne seront jamais plus que l’écho de celui-là. »

Catherine de Sienne 

Publié dans Credo Poèmes

Les commentaires sont fermés.