Aller au contenu →

Nouria

Le dessin de l’enfant
déborde sur trois feuilles.

Domptée par ses désirs
la matière s’est soumise
en loyal sujet.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.