Aller au contenu →

Panorama

Brouillard dans la plaine

Une mer de nuages
préserve le face à face
de nos lumières.

Publié dans Poèmes

Un commentaire

  1. Marcel Peltier

    Bonjour,
    Je suis très intéressé par les poèmes minuscules ; votre site est super. Ai lu votre mémoire de 2009 à ce propos. Ai publié aux Editions du Cygne, Paris, « Décantation du temps », des poèmes de 5 mots (cf. Le Lionnais). Ai terminé « Les maigres matins sans soleil » (Haïkus oulipiens 353). Prendre contact, s.v.p. Nous pourrions mieux échanger des idées. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *