Aller au contenu →

Phase

Il faudra s’habituer
à partager les failles
et les rires qui s’immiscent

Il faudra maintenir
une densité sans peine
comme deux fils de pierre

Il faudra recourir
à l’apaisement subit
de ma tête sur ton ventre

Et nous y danserons.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.