Aller au contenu →

Place

Accueille tes monstres.
Tu sauras négliger
L’idéal qui te ronge.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.