Les paroles du fleuve

Oui, cette nuit encore
j’ai écouté ta voix.

J’y ai vu ton sourire
reflété sur la digue

Il me disait d’aimer
sans attendre que l’aube.