Aller au contenu →

Témoin

Lorsque les pluies s’abattent
et creusent encore la plaie

Qu’elles violent le rythme lent
de ton début de larme

Que le village se tait

Il faut trouver le mot
qui saura engranger
la force suffisante

Qui pourra maintenir.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.