Aller au contenu →

Tenir

C’est drôle
que tu sois là.

Tu n’arrives pas non plus
à t’endormir ce soir ?

Cette musique qui approche…
qui envahit tout bas,

puisqu’elle nous y invite…

Une danse
légère

qui ravive nos sourires
et estompe les peines

qui entraîne nos corps
au point de l’invincible

qui fait
nous reconnaître.

C’est la nuit

notre instant

notre seule certitude.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.