Aller au contenu →

Un point, c’est tout (15/15) : le tiret

(Illustration de Thomas Durcudoy – Poème de Stéphane Bataillon)

Pourquoi s’embarrasser ?

Pour tenter de construire
en prenant soin de l’autre

et lui laisser le temps
de prévenir l’échange

Pour qu’aux abords des gouffres
les nerfs ne soient à vifs

Que le dialogue ait lieu.

FIN

Publié dans Poèmes Un point, c'est tout

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *