Aller au contenu →

Wiztern (3)

Sa crinière de trois mètres
Commençant à l’incommoder,
John Liverpool, apprenti cow-boy,
Se rendit chez le lynx à tifs
Pour se les faire couper.
Là, vert de jalousie
 le terrible Fabio-crâne d’oeuf-Bartès

Lui cracha à la figure.
John prit une paire de ciseaux,
coupa d’un coup sa chevelure,
la trempa dans un pot de colle forte,

et la fixa d’un coup sec sur le crâne de Fabio.

Quel farceur, ce John Liverpool !

Publié dans Microfictions

Les commentaires sont fermés.