Percée

Peut-être que la grotte
cache dans ses entrailles
une perle d’eau et de sel
consolidée pour nous.

Du bonheur

Plus d’ennemi intime
pour écouter les plaintes

Aucune victime
aucune plaie
aucune vengeance

Juste la trace des luttes
qui nous ont confronté
aux vertus cardinales

Et une chaleur d’hiver
dans la nuit apaisée.

Un point, c’est tout (10/14) : le paragraphe

On a bien essayé
de le faire revenir

Mais il voulait vraiment
commencer autre chose.

( Illustration de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Série conçue par l’illustrateur Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, « Un point c’est tout » se concentre sur la dizaine de signes de ponctuation de la langue française. Cet alphabet de peu qui permet de lier ou de séparer, de rendre le discours intelligible, en permettant aux mots de s’octroyer une pause.

Un point, c’est tout (9/14) : le deux-points

Les nobles serviteurs
restent comme pétrifiés
sur la ligne de course

Selon le protocole
ils annoncent l’entrée
des grandes explications.

( Illustration de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon )

Série conçue par l’illustrateur Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, « Un point c’est tout » se concentre sur la dizaine de signes de ponctuation de la langue française. Cet alphabet de peu qui permet de lier ou de séparer, de rendre le discours intelligible, en permettant aux mots de s’octroyer une pause.

Dédicaces ce week-end au Marché de la poésie (Paris)

Bonjour à tous,
Je dédicacerai dès vendredi soir mon recueil « Où nos ombres s’épousent » lors du premier Marché de la poésie d’automne, à l’espace d’animation des Blancs-Manteaux, 48 rue Vieille du temple, 75004 (M°Hôtel de ville). Rendez-vous sur le stand des éditions Bruno Doucey

Horaire des séances :
Vendredi 19 novembre 2010 : 19h-20h
Samedi 20 novembre 2010 : 16h-17h
Dimanche 21 novembre 2010 : 17h-18h

Venez nombreux découvrir les multiples visages de la poésie contemporaine. On vous attend !

Un point, c’est tout (8/14) : la virgule

Retiens ton souffle

Rien ne t’arrivera
jusqu’à l’autre parole

Qu’une respiration.

Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon

Série conçue par l’illustrateur Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, « Un point c’est tout » se concentre sur la dizaine de signes de ponctuation de la langue française. Cet alphabet de peu qui permet de lier ou de séparer, de rendre le discours intelligible, en permettant aux mots de s’octroyer une pause.

Manifestation

(Illustration de Marielle Durand - Poème de Stéphane Bataillon)

Tu ne remarques pas
la place qui s’est vidée

Il ne reste que du rouge
sur tes lèvres gercées.

Tendre

Le rythme ne change pas
mais le soleil, soudain
réchauffe la peau trempée
par la sueur des marches

Je me retourne enfin
pour estimer le temps
qui me sépare de toi.