La discrétion

C’est peut-être là. Cette position que l’on recherchait tant. Ni la disparition. Ni le reflet aveugle. Juste la discrétion. « La joie apaisante de laisser paraître les autres ». Pour être enfin bien avec tout ça. Là. Avec soi. Avec sa, avec des voix. Tout autour.

À lire (ensemble) : La Discrétion de Pierre Zaoui. éd. Autrement.

L’Arche de Grimm (6) : Hamelin

Né trois mois avant terme
je ne sais pas les mots
gravés derrière la porte

J’ai bien dû me contraindre
privé de tes caresses
à défier le jour

Et je reviens ici
dans le château en ruines
pour libérer la place

Il suffit de trois notes
au pas lent de la ronde
pour qu’un enchantement

L’aventure recommence

Mais avec mon armée

Car il y avait une fois…

Note sur la poésie #18

Pour le peu de lumière livrée entre les mots. La pléiade de Jaccottet sortira en février. Et l’on s’y plongera allongé dans le pré. Celui de notre enfance avant que tout le bruit et le silence noir. Avant l’esprit du lieu et l’exigence des places. Comme lors d’un souvenir qui nous rend plus heureux.

Lire aussi l’article : Les étincelles de Philippe Jaccottet

L’Arche de Grimm (5) : Infante

Ritournelle d’un ciel sombre

On a juste un peu froid
et juste un peu confiance
de la conquête du monde

Je me souviens encore
du rêve de ta rencontre
et de mes larmes aux yeux.

 

B.o.p (Bande Originale du poème) : DatA – Patriots (2014)

 

My little Kids recense « Mon comptinier »

Un article à propos de « Mon Comptinier » sur le célèbre site de sorties et d’activités parentales  Mylittlekids Mylittlekids.fr  :

« Dis, tu me chantes une chanson? » Euh, Rihanna, ça va pas le faire… Chantal Goya, trop cucul… Rah, mais pourquoi vous n’avez que la rengaine du « Petit bonhomme en mousse » qui vous trotte dans la tête?

Pour pallier les trous de mémoires post-grosse journée de boulot, vous pouvez vous appuyer sur « Mon Comptinier ». Stéphane Bataillon y a regroupé plus de 160 textes : on y retrouve les classiques « J’ai un gros nez rouge » ou « Maman, les p’tits bateaux ». Mais aussi plein de raretés qu’il a glânées à travers les âges et les régions. Une hésitation sur l’air de « Dansons la capucine »? Le CD qui accompagne l’ouvrage vous permettra de vous remettre dans le bain. Et les illustrations ludiques d’Eric Gasté parachèvent ce joli moment de lecture et de chant. »

L’Arche de Grimm (1) : Raconte-moi encore

Raconte-moi encore
la nuit
la grotte

L’ogre
le loup
la sorcière

le prince
la petite fille
le torrent de pièces d’or

Les grenouilles
et les rats

Tous ces noyaux d’enfance
de forces et de faiblesses
pour rencontrer le monde

Dans la forêt des contes
nous nous enchanterons.