Rendez-vous au festival Du Salon au Jardin à Montreuil

Samedi 1er et Dimanche 2 juillet 2017, rendez-vous à Montreuil (93) pour retrouver les auteurs de la ville (poète, écrivains, dessinateurs, scénaristes…) pour deux jours d’ateliers, de lectures, d’expériences et de partage sous le soleil.

Du salon au Jardin, festival des auteur.e.s de Montreuil. Deux jours de lectures, activités, rencontres et dédicaces pour toute la famille. J’y animerai, entre autre, un atelier Haïkus au cœur de la verdure. Terrain d’aventure, 92 rue François Arago / M° Robespierre / 93100 Montreuil. https://www.facebook.com/dusalonaujardin/

Le programme :

Ikigai : un mot pour trouver sa raison d’être

Comment trouver notre raison d’être, comment cerner au plus profond ce qui nous donne de la joie, nous met en mouvement, nous fait nous sentir vivant ?

Depuis quelques mois, un nouveau concept apparaît sur le marché très lucratif du bien-être et du développement personnel, à côté du Lagom ou du Hygge : l’ikigai. Son origine japonaise m’a intrigué.

Au jeu de go, lorsqu’un groupe de pions (les pierres) a encore la possibilité renverser le jeu, disposant d’espace libres à investir, de libertés, sans être capturé par l’adversaire on dit qu’il est vivant (Iki – 生き).

Au Japon, le terme, ikigai (生き甲斐) désigne la raison d’être. Ce qui nous fait « nous lever le matin », ce qui nous motive profondément. Chacun disposant du sien, qui s’exprime et peut se définir par l’intersection des réponses à quatre questions fondamentales :

  • Qu’est ce que l’on adore faire ? (la passion)
  • Quelles sont nos qualités, nos talents reconnus ? (la vocation)
  • Quel est notre travail, ce pour quoi nous sommes rémunérés ? (la profession)
  • De quoi le monde a t-il besoin ? (la mission)

À l’intersection de ces quatre réponses, se situe pour chacun sa raison d’être, cet ikigai qui constitue le lien dynamique de notre existence et transcende la séparation entre vie active et retraite. L’ikigai en tant que chemin de vie intime et poétique, permet de saisir son rythme, sa place, son mouvement propre par des gestes qui nous sont proches : la marche, l’écriture, la méditation, le travail de la matière… toutes ces actions qui nous rendent heureux dans l’instant et que l’on réalise avec le plus grand soin.

L’ikigai n’est pas un terme désignant une sorte de bonheur figé, un but à atteindre, une transformation miraculeuse à accomplir. Il ne s’agit pas de « tout changer » pour être heureux, mais juste de prendre conscience et de formuler ce qui nous provoque de la joie, pour l’accorder au monde, au autres, aux contraintes de nos vies, afin de goûter en conscience l’intensité des moments.

À voir à propos de ce concept, la conférence TED de Dan Buettner :

Découvrez le bestiaire imaginaire de La Mue

Jeudi 8 juin à 18h à la boutique Les p’tits souliers de belleville, et jusqu’au 18 juin, venez découvrir le bestiaire imaginaire de l’artiste La Mue. Des animaux tellement étonnants que je n’ai pu m’empêcher de pousser un cri en les voyant et en rédigeant quelques légendes pour mieux cerner ces palmiplumes. Des tirages en grandes cartes postales (de luxe), signées par les auteurs seront disponibles parmi d’autres créations de cette artiste à découvrir (d’urgence).

Site : http://cargocollective.com/GhislaineDurcudoy/

Facebook : https://www.facebook.com/Mueimago/

La promotion

C’est long une vie. on nous dit qu’il faut réussir vite. mais ça passe vite, le moment. de la réussite. qui nous excite. avant. après. la vie, c’est long. dans un bureau de plus en plus / de moins en moins /grand / haut /ouvert. on échange, on s’échange. nos rires / nos plats / nos rendez-vous / nos points de désaccords / nos points non-négociables pour que l’accord / nos cercles / nos jetons / de présence / d’une absence / cette prétention. à être ensemble / venus les honorer de notre présence / seul. Mais on a fait. houlà comme on a fait ! on a agi. dans /notre / intérêt / du groupe / du collectif / de l’actionnaire / de la cause. toujours. corporate. toujours. alerte. bad buzz. ça sent le chaud. là. il faut débarquer / du monde. te débarquer. et oui, tu comprends, désolé. c’est déjà pas donné. une si belle aventure. à conquérir le monde. faire sa part / sa petite part / de marché. allez, allez quoi, tope-là. topé. pas besoin de signer. tu l’as. ta promotion. Tu l’as bien méritée.

Le n°2 de L’invincible est paru

Voici le deuxième numéro de L’invincible. Avec des textes et des poèmes ce mois-ci illustrés par mon compagnon de route Saint-Oma. L’invincible est un journal numérique et gratuit qui vous offre à chaque parution quatre pages de textes, de poèmes et d’illustrations. Pas plus, pas trop, juste ce qu’il faut.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir immédiatement ce second numéro et ne pas rater les prochains :

N.B : Journal léger et fragile, chaque numéro de L’invincible n’est disponible que durant sa durée de parution, à partir du lien indiqué dans la newsletter envoyée aux abonnés. Il disparait ensuite d’internet pour laisser sa place à d’autres mots, d’autres rêves et d’autres possibles.

 

Rencontre demain à la Bibliothèque Paul Éluard de Montreuil

Demain, Samedi 3 juin, de 14h30 à 16h30, j’aurai plaisir à vous rencontrer pour un débat-lecture à la Bibliothèque Paul Éluard de Montreuil, avec d’autres participants du Festival des auteur.e.s de Montreuil du Salon au Jardin. Bibliothèque Paul Éluard, 10, rue Valette, Métro Robespierre, 93100 Montreuil, Tel. 01 48 57 66 56