Atelier au 4ème Bookcamp Paris

Samedi 24 septembre 2011, j’animerai avec Cédric Naux un atelier au 4ème Bookcamp Paris, journée de rencontres autour des problématiques du livre, de la lecture et de l’édition à l’heure du numérique.

Notre atelier aura pour thème la vaste question de la valorisation des écrits numériques en fonction de leurs formes et de leurs supports.
“À chaque forme son format : pour quelles valorisations ?”
Objectif de l’atelier : Imaginer ensemble une cartographie des formes d’écritures croisées avec leur format de diffusion, puis réfléchir sur les modes de valorisations numériques les mieux adaptés à ces formes.

Une occasion d’inaugurer un tout nouveau lieu : le labo du Livre.

Bookcamp Paris, 4ème édition – 10 h à 19h
Le Labo du Livre, 2, rue Saint-Médard, 75005 Paris. Métro Place Monge.

Dédicaces au Marché de la Poésie

Je serai en dédicace ce week-end au 29e Marché de la Poésie sur le stand 514 des éditions Bruno Doucey.

J’aurai plaisir à vous rencontrer lors de ce rendez-vous incontournable de la poésie contemporaine.
Chaque exemplaire dédicacé du recueil “Où nos ombres s’épousent” sera de plus accompagné d’une carte postale exclusive illustrée par Thomas Durcudoy.

Horaires des dédicaces :

Vendredi 27 mai : 19h-20h
Dimanche 29 mai : 17h30-18h30

Marché de la poésie : Place saint-sulpice, 75006 Paris. Entrée libre. Site web : http://poesie.evous.fr/

Venez nombreux !

 

Ce soir, levé de rideau !

VENDREDI 8 AVRIL 2011, THÉÂTRE LE VENT SE LÈVE, 19h
À l’occasion de son nouveau spectacle, la séparation des songes, la cie Jeunes Plumes & compagnie consacre un « levé de rideau » à mon recueil Où nos ombres s’épousent, parrainé par la compagnie (lecture de poèmes avec Gersende Michel et musiques de Christophe Rosenberg), et aux éditions Bruno Doucey, avec notamment une lecture de notre ami François-Xavier Maigre, qui lira quelques poèmes de son beau recueil à paraître fin 2011 dans la collection “Jeunes Plumes”.
Le Vent se lève (181, av Jean Jaurès, 75019 Paris, Site du théâtre)

Les évènements du mois de mars 2011

Bonjour à tous, voici les dates des évènements, rencontres et dédicaces où vous pourrez me rencontrer dans les prochains jours. Toutes les dates dans la rubrique Agenda.

MERCREDI 9 MARS 2011, CENTRE BOURSAULT DE LA SORBONNE, 19H30
Lecture lors de la soirée « Voies et visages de la poésie contemporaine » à l’occasion du Printemps des Poètes,organisée par Matthias Vincenot avec l’association La Scène du Balcon. 29, rue Boursault, 75017 Paris

SAMEDI 12 MARS, MÉDIATHÈQUE DE CHAMPIGNY-SUR-MARNE, à partir de 16h
Dédicace et rencontre durant la Fête de la Poésie organisée pour les 30 ans du Club poèsie de Champigny-Sur-Marne.

MARDI 15 MARS 2011 – PLACE À LA POÉSIE – EURE
– 18h30 FLEURY-SUR-ANDELLE : Rencontre à la résidence Fontaine Rosette
– 20h30 LES ANDELYS- Salle des fêtes : Café des poètes, récital avec des comédiens autour d’une sélection de poèmes. Téléchargez le programme ; Téléchargez le livret de poèmes “Place à la poésie 2011”

SAMEDI 19 MARS 2011 , SALON DU LIVRE DE PARIS, 16h -18h
Dédicace du recueil “Où nos ombres s’épousent” sur le stand des éditions Bruno Doucey. Site du Salon du livre.

Ricochets

Au sein de l’atelier d’écriture poétique qu’elle anime depuis de nombreuses années dans un collège d’Asnières-sur-Seine, la poète Danièle Corre a eu la gentillesse de prendre l’un de nos poèmes, Ma nation, comme base d’une séance. À la suite de sa lecture, les adolescents ont inventé les poèmes suivants, que Danièle nous a autorisé à reproduire.  “Pour être, la poésie n’attend que votre regard écrivait Andrée Chedid. Un grand merci à eux pour ces quelques mots, révélateurs d’émotions nouvelles, qui nous font penser que ce que nous faisons n’est peut être pas complétement inutile.

_____

Ce serait un coucher de soleil
qui brouillerait la vue
de sa lumière

Ce serait une terre
qui distillerait ses odeurs
dans l’air frais du soir

Ce serait des arbres
entourés de buissons
furtifs et épars

Mais la nuit tombera
sur ce paysage féerique
de peur de l’abîmer
et de la salir

parce qu’il faut toujours
avoir un lieu pour rêver.

Margaux
_____

Ce serait un enfant
que tu as sous les yeux
qui marque d’un geste
un moment de fatigue

Ce serait une couleur en fuite,
du bleu au rouge,
une erreur.

Mais à son côté une silhouette
Elle nous regarde,
De ses yeux blancs,
Elle nous fait peur

Dans son regard,
je voit la lune

Anne-Cécile
_____

Ce serait des falaises
qui arrêteraient le vent
dans son élan

Ce serait l’écume
qui s’écraseraient sur les rochers
dans un violent fracas

Ce serait les oiseaux
tournoyant dans le ciel,
lançant leur cri strident
qu’emporte l’horizon

Mais je suis dans mon lit,
pensant déjà à d’autres paysages
qui illumineraient mes nuits

Martin
_____

Ce serait une étendue de sable recouvert par la mer
qui défierait l’immensité

Ce serait des collines
qui nous regarderaient de haut

Ce serait des pas
qui mèneraient vers l’inconnu

Ce serait des traces
qui s’effaceraient au gré du temps
et de la mer changeante
comme des mauvais souvenirs que la mémoire refuse

La liberté le dresserait devant nous
narguant et défiant notre petite vie tranquille

Mais on suit son chemin
pour ne pas oublier qui l’on est
un point au milieu de l’univers

Parce que l’on a peur de s’aventurer trop loin
dans l’imperceptible

La vie est trop courte
pour découvrir l’abîme.

Simon
_____

Ce serait un drap bleuté
Qui acceuillerait doucement
Les bateaux ensommeillés

Ce serait un monde
Qui nous emmenerait lentement
Au rythme de ses ondes

Ce serait une voile
Qui nous menerait calmement
Au pays des étoiles

Laure
_____

Les teintes de la brume
Enchantent la montagne
Parsemée d’arbres
D’un drap rosé.

L’éveil des nuages
Coton velouté
Donne à la nature
Une teinte voilée.

Qui porte au ciel
La couleur,
La joie,
La beauté,
La vie,
Son mystère

Pour que la fraîcheur de l’aube
dévoile l’aurore cristalline
d’une nouvelle journée.

Mathilde