Credo #59 : Pessa’h / La Cène

Un même repas
en mêmes temps
maintenant que le temps
est au seuil de la nuit

Un même repas
le même nombre de jours
pour célébrer la même chose

Un peuple concentré
en une seule figure
attaqués au cœur

Sauter au-dessus
de la mort
comme un enfant
joue à saute-mouton
pour s’endormir tranquille

Ou alors, peut-être
la mort qui évite
et qui donne la chance
d’une résurrection.

Tout pour que germe l’orge
d’un épi retombé.