Nous étions si pressés
d’anéantir nos peurs

Que nous nous sommes perdus
pour la première fois

Et il aura fallu
attendre de longues heures

Pour que j’écrive sur toi.

(Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez “You go to my head” par Count Basie and Sarah Vaughan  :

Le blog du projet : The Jazz Standard Project

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.