Ishi (poèmes du Go #2)

Ressentir le courant
pour déposer la pierre

Sûr qu’elle se maintiendra
malgrè nos danses folles

Initiera un monde
à ton infinitif.