UPPLR #30 : Fil de la puissance d’Adeline Baldacchino

Voici l’épure du pouvoir
et le véritable accès de
fièvre et de puissance :
quand je dis libellule ou
quand je dis colibri je dis
pieuvre ou
je dis suricate et
les armées surgissent
pleines de dragons volants voici
la morale de l’imaginaire :
on se multiplie
par ce qu’on fabule.

Adeline Baldacchino

De l’étoffe dont sont tissés les nuages, L’ail des ours, 72 p. 6 €.

Écoutez ce poème(Lecture Stéphane Bataillon) :

Poète et romancière (Notre insatiable désir de magie, chez Fayard en 2019), Adeline Baldacchino tisse ici un parcours en cinq fils, de la contemplation à la puissance en passant par la révolte et l’extase. Ces poèmes décrivent un territoire intime, ou le collectif, la mémoire et les indignations nécessaires servent à cerner les frontières.

Ce recueil est le second édité par l’Ail des ours. Une initiative originale de Michel Fievet, enseignant et passeur passionné de poésie, qui a lancé cette nouvelle maison d’édition. Elle propose, pour un abonnement annuel modeste, de recevoir six recueils chez soi. Une initiative à découvrir sur www.editions-aildesours.com

Stéphane Bataillon

Chronique initialement parue dans La Croix L’Hebdo du 18 avril 2020 et sur le blog “Un poème pour la route”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *