UPPLR#35 : Et arrivés au bout nous prendrons racine par Kristina Gauthier-Landry

on met les preuves de notre naissance
dans nos poches
pour s’en faire des colliers
les jours de nacre
ils flottent dans l’air
leur mouvement crée des sons
jusqu’au village

Kristina Gauthier-Landry

Et arrivés au bout nous prendrons racine, La peuplade, 128 p., 15 €. (parution le 11 juin 2020)

Écoutez ce poème (lecture Stéphane Bataillon) :

 

Pour son premier recueil, la canadienne Kristina Gauthier-Landry nous entraîne dans un road-movie étonnant, longeant des côtes presque désertes, où seuls des souvenirs semblent habiter les lieux. Ce sont les côtes de l’enfance. « Nous brisons le silence/pour nommer/les choses belles », écrit-elle. Le vol des sternes, le soleil inondant le visage d’un enfant, des coquillages ramassés sur la plage. Et aussi la douceur d’un lichen millénaire qui peuple ces grands espaces et amortit les chutes. Aléas de la vie traversés avant, un jour, de revenir sur ses pas. Pour goûter l’éclaircie. D’un quelque chose qui nous enchante bizarre.

Stéphane Bataillon.

Retrouvez ce poème dans La Croix L’Hebdo du 29 mai 2020

Laisser un commentaire