Confiances

Le sol se reforme

Les crevasses s’abreuvent
de l’alcool distillé
durant les heures blanches

L’empreinte d’un chemin
semble dépasser la crête

On y pose un pied
s’étonne que cela tienne
malgré tous les brouillards

Quelqu’un est à côté
qui écoute et qui rit
délivrant sa chaleur

Nous risquerons ensemble
la grande transhumance
sans peur des déroutes

En criant tendrement
pour éclaircir l’ombre
et créer les passages.