Interventions

Établissements scolaires, médiathèques, libraires, entreprises… Vous avez envie d’organiser une rencontre, une signature ou un atelier d’écriture autour de la poésie ? Membre de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse, j’interviens auprès de tous les publics (primaires à adultes). Voir l’agenda pour les interventions récentes.

– Statut artiste-auteur
– Règlement sur facture avec n° de Siret (montant brut, dispense de précompte 2022 fournie)
– TVA non-applicable (article 293 B du CGI)

Tarifs 2022 :

– Les rencontres (scolaires, médiathèques, festival):

Journée complète  : 453,56 € brut ; demi-journée : 273,63 € brut

En outre, l’organisateur verse une participation de 1,1 % de la rémunération brute, au titre de la contribution diffuseur : 4,99 € (journée), 3,01 € ( demi-journée).

– Les signatures (librairies):
226,78 € brut la journée et 136,82 € brut la demi-journée.

– Entreprises (animation, conférences et ateliers pour colloque, séminaires etc.)

Sur devis. Discutons de votre projet afin d’imaginer une intervention poétique au plus proche de vos valeurs et de vos envies.

Contactez-moi :

     

     

    • Pour rappel : depuis le 1er janvier 2019, la cotisation “assurance vieillesse plafonnée” est précomptée.
    • Dans le cadre de la mesure de soutien au pouvoir d’achat des artistes-auteurs, depuis le 1er janvier 2020, tous les auteurs et toutes les autrices bénéficient sur leurs revenus d’une prise en charge par l’État d’une fraction de leurs cotisations vieillesse de base répartie comme suit :

    * la totalité de la cotisation vieillesse déplafonnée de 0,40 % assise sur la totalité des revenus artistiques.

    * 0,75 % de la cotisation vieillesse plafonnée, calculée sur la part de la rémunération n’excédant pas le plafond de la sécurité  sociale (41 136 € en 2020).

    • Ainsi, le taux des cotisations et contributions à précompter sur le montant brut des droits d’auteurs est de 16,20 %.
    • À qui reverser les cotisations sociales quand on est diffuseur ? Depuis le 1er janvier, les cotisations sociales dont doivent s’acquitter les diffuseurs ne sont plus à reverser à l’AGESSA/MDA, mais à l’URSSAF.
    • Comment ? Les diffuseurs (éditeurs, gestionnaires d’établissements scolaires, de médiathèques, de salons du livre, etc.) doivent désormais créer leur espace sur le site de l’URSSAF afin de déclarer la venue d’un auteur ET de reverser les cotisations sociales issues du droit d’auteur.

    * Rendez-vous sur le site www.artistes-auteurs.urssaf.fr