Principe Captif #3 : Scroll infini

Flot d’un désir
sans fin

Mais où
est mon désir ?

 

Scroll infini : Technique de conception Web empêchant la barre de défilement du navigateur de défiler jusqu’au bas de la page, et proposant progressivement l’affichage complet d’un flux, entraînant la croissance de la page avec du contenu supplémentaire et, pour l’utilisateur, une action continue de défilement augmentant sa rétention sur le service.

 

> Principe captif se propose de présenter en poésie les termes définissant les règles permettant de capter notre attention, utilisées par les acteurs du numérique . Elle est publiée à la suite de la série Principes du design qui explorait les règles classiques du design objet et de l’innovation.

Principe captif #2 : Nudge

D’après lui, c’est mieux ici
Eux ont essayé comme ça
Une petite avance si c’est là

Mais sens-toi libre
de poser ton pas.

Nudge : La théorie du nudge (“coup de pouce” ou “coup de coude”), a été développée par le prix Nobel d’économie 2017 Richard Thaler. Cette technique issue de l’économie comportementale se propose d’influencer nos comportements dans notre propre intérêt. Ex : Une promotion limitée à un nombre X de produits par personnes (ex 1 Euro la boite de sardines – promotion limitée à 10 boites par personne) aura deux fois plus de succès que la même promotion sans limitation du nombre de produits. En numérique, et notamment concernant l’internet des objets, les applications du nudge seront massives (ex : l’iBag développé par une société de crédit australienne, un sac à main qui se ferme quand vous êtes à proximité de vos magasins préférés et que votre compte bancaire est à découvert.)

> Voir l’article d’Hubert Guillaud Internet Actu : Le nudge est-il l’avenir des objets connecté ? (09/2018)

 

Principe captif se propose de présenter en poésie les termes définissant les règles permettant de capter notre attention, utilisées par les acteurs du numérique . Elle est publiée à la suite de la série Principes du design qui explorait les règles classiques du design objet et de l’innovation.

Principe captif #1 : Captologie

Te retenir
juste une seconde de plus
parce que tu comprends,

je ne sais pas
je ne sais pas comment
pas comment te dire
que…

 

Captologie (ou « persuasive technologies »). Discipline scientifique nouvelle qui étudie les dispositifs numériques mis en œuvre pour nous influencer à partir des 150 biais cognitifs identifiés par la psychologie cognitive. Le terme est créé en 1996 par le chercheur B.J. Fogg de l’université de Stanford. Celui-ci a publié en 2003 Persuasive Technology: Using Computers to Change What We Think and Do.

Principe captif se propose de présenter en poésie les règles permettant de capter notre attention, utilisées par les acteurs du numérique . Elle est publiée à la suite de la série Principes du design qui explorait les règles classiques du design objet et de l’innovation.

Hier, au crépuscule

Hier, au crépuscule, à l’heure où se noyait la ville,
Je suis revenu. Je sais, tu ne m’attendais plus.
Je suis revenu par la route, je suis revenu par le graben.
Je pourrai continuer près de toi très longtemps.

Je suis demeuré, les oreilles vagabondes sur leurs paroles,
Voyant tout au-dedans d’eux, entendant tous leurs mots,
Multiples, intimes, la tête haute, les bras ouverts,
Heureux, et leur nuit pour moi fût comme le jour.

Je n’ai contemplé ni la rosée,
Ni les feuilles mortes autour, s’envolant vers Dortmund

Quand je repartirai, j’ôterai de ta bouche
Une tige de fer blanc et de plastique brulé.

 

#Uncreative writing – // Négatif du poème Demain dès l’aube de Victor Hugo.

Humanités numériques : une bibliographie

Petite bibliographie sélective en français pour introduire le domaine des Humanités numériques.

Livres

  • Pierre Mounier, Les humanités numériques, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris, 2018. 180 p. https://books.openedition.org/editionsmsh/12006
  • Gilles Rouffineau, Éditions off-line, Projet critique de publications numériques 1989-2001, Éditions B42, Paris, 2018. 204 p.
  • Kenneth Goldsmith, L’écriture sans écriture, du langage à l’âge numérique. Trad. François Bon, Jean Boîte Éditions, Paris, 2018. 248 p.
  • Anthony Masure, Design et humanités numériques, Éditions B42, Paris, 2017. 146 p.
  • Marta Severo & Séverine Cachat, Le patrimoine culturel immatériel et numérique, Éditions L’Harmattan, 2017. 210 p.

Revues

  • Alexandre Geffen (dir)  Des Chiffres et des Lettres : les Humanités Numériques, Revue Critique N°819-820,Paris, Septembre 2015.
  • Humanités Numériques, revue publiée par Humanistica

Articles

  • Berra Aurélien, « Faire des humanités numériques », in Pierre Mounier (éd.), Read/Write Book 2 : Une introduction aux humanités numériques, Marseille, OpenEdition Press, coll.« Read/Write Book », 2012, p. 25‑43
  • Fabien Granjon et Christophe Magis (dir.), Critique des humanités numériques, Variations, n° 19, 2016. En ligne : http://variations.revues.org.