Exoplanètes

EXOPLANÈTES / DU 2 AU 19 AVRIL 2019

Espace Sorano, 16 rue Charles Pathé, 94300 Vincennes http://www.espacesorano.com/

Poèmes & gravures, avec Ombeline de Benque

(Hall d’exposition)

 

L’exposition

Autour d’une cinquantaine de gravures d’Ombline de Benque accompagnées des poèmes de Stéphane Bataillon, “Exoplanètes” vous propose l’exploration d’un macrocosme encore méconnu : vues du ciel, cartes géographiques, fragments d’algues, de roches ou d’animaux (presque) imaginaires vous feront voyager sur 6 astres tout juste identifiés par les astronautes du merveilleux.

Avec pour les enfants, des ateliers d’initiation à la gravure proposés par Ombline de Benque.

Vernissage le Jeudi 4 avril : Lecture-concert de dessin avec la collaboration de Mathias Lévy, violoncelliste et dédicaces.

 

Les artistes :

Ombline de Benque. Marionnettiste Plasticienne

Formée aux arts plastiques à l’école ATEP de Paris, c’est en passant son diplôme sur le thème «la marionnette et son double » qu’elle rapproche ses visions des arts plastiques et de la marionnette. Alain Recoing l’accueille au Théâtre aux Mains Nues pour suivre une formation d’acteur marionnettiste. Sa rencontre avec Philippe Genty à l’ESNAM est décisive dans sa recherche sur le théâtre visuel. Par ces enseignements elle explore toutes les techniques de fabrication de marionnette, de la gaine lyonnaise à la marionnette portée, en passant par l’ombre, la marionnette de table, ou encore la marionnette à fils.

Elle créé en 2002 sa première compagnie de marionnette contemporaine et enchaine créations et collaborations artistiques. En 2009 elle s’associe à la danseuse chorégraphe Katia Petrowick et créent ensemble la Compagnie L’Embellie musculaire. Leur travail conjugue danse contemporaine et arts plastiques avec un éclairage particulier sur l’art Textile. Elle développe à côté une recherche autour de l’image et du théâtre d’ombre lié au récit et à la musique.

La gravure représente pour elle une bulle d’épanouissement graphique et lui permet de créer des correspondances avec son travail dans le spectacle vivant. La joie que procure cette technique en constante exploration lui apporte un véritable émerveillement qui aujourd’hui est chose précieuse et qui permet l’échange.

 

 Stéphane Bataillon, poète

Stéphane Bataillon est né en 1975 à Montreuil (France). Poète, critique et journaliste, il est rédacteur en chef plurimedia chez Bayard et critique littéraire au quotidien La Croix. Il a co-dirigé chez Seghers l’anthologie Poésies de langue française et présenté le recueil inédit de Guillevic intitulé Humour blanc. Il est l’auteur de trois recueils, Où nos ombres s’épousent ( 2010, rééd. 2016),  Les Terres rares (2013) et son tout dernier,  Contre la nuit (2019), dont la majorité des poèmes de cette exposition sont issus. Tous publiés aux Éditions Bruno Doucey dont il est associé

Il tente une poésie intérieure et réfléchit sur un usage éthique des technologies, permettant de préserver notre libre arbitre et notre intimité.

Son site internet personnel, www.stephanebataillon.com accueille ses multiples expérimentations.