Aïe !

L’épine arrachée
Coule du sang de voie lactée.
Le pauvre cactus.

3 réactions au sujet de « Aïe ! »

  1. A l’aube
    des épines pleins les pieds
    j’ai cherché
    l’arevako

  2. The quick brown fox jumps over the lazy dog.

  3. coïncidence!
    j’étais au Maroc
    où pousse l’euphorbe
    j’en tirai une épine
    et le lait
    le long de mes doigts
    coula sur mes genoux

Commentaires clos.