Ça suffit

J’entends un merle

Ils viennent de refaire le bitume

Sur le chemin de l’école,
quelques fleurs de cerisiers tiennent

Un temps de poème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *