Chinju no mori (La forêt sacrée )

Un seul brin d’herbe ondule
parmi les souches mortes
et les branches calcinés

Cela est suffisant
pour dresser le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *