Credo #51

Comment est-il,
ton Dieu ?

Dans la répétition des gestes
que tu fais chaque jour
pour apaiser l’étang

Comment est-il,
ton Dieu ?

A l’arrière des paroles
aux couleurs changeantes
de ton silence

Comment est-il,
ton Dieu ?

Peux-tu,
je t’en prie,
ne pas me le décrire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *