Aller au contenu →

Débord

Je regarde l’arbre de ma fenêtre
l’arbre de ma fenêtre déborde sur ma rue
il est beau, l’arbre de ma fenêtre qui déborde sur ma rue

Demain, je le quitterai
l’arbre de ma fenêtre qui déborde sur ma rue

Je quitterai ma fenêtre

Je quitterai ma rue

Je déposerai les clés
au coeur de son tronc

Pour qu’il déborde la ville
pour qu’il déborde les yeux
de ceux qui regarderont l’arbre de leur fenêtre.

Publié dans Poèmes