D’une naissance

Pour Thomas

Pas beaucoup d’amour à offrir
pas beaucoup
même pas de quoi compter
tous les doigts de la main

Parce que la peur
parce que la crainte du manque
de l’abandon
des passions tristes
et de nos mises en scène

Pas beaucoup d’amour
pas beaucoup

Mais peut-être juste assez
en ramassant les miettes
et quelques éperlans
pour partager ce jour
qui nous rendit heureux.