Entre les lignes

A longueur de journée, il se frayait un passage entre les lettres, les poussant, les rangeant côte à côte pour rendre lisibles les mots. En silence, il organisait la ronde sans fin des 26 éléments.
L’espaceur.

Un commentaire

jonathan livingstone 24/11/2006

Oh! Pousse pas!
dit l’o à l’e
Eh! C’est toi qui me colles!
dit l’e à l’o
Ces deux-là m’agacent
Je repasserai plus tard
dit l’espaceur
qui oublia
Ainsi naquit l’e dans l’o