Faire son désert

Instaurer les puissances
sur cette dune vierge

y laisser y grouiller
aimer et puis mourir

ces vies issues du sable
qu’on nommera peu à peu
au fil des émerveilles

tenter quelques paroles
réchauffant le soleil

et s’endormir paisible
heureux de ce qui est
et qui continuera

Avoir fait son désert.