Les singes

Trouve ton histoire

tu me la raconteras.

 

Hier, avec T. au zoo de Vincennes, j’ai découvert que, scientifiquement, nous n’étions pas « cousins » ou « descendants » des singes. Que nous étions un type de singe. Nuance.

Nous n’avons peut être qu’une chose à faire. Dans ce lieu, dans ce temps. Déjà, ne pas s’immobiliser, ne pas briser la dynamique, et l’orienter vers tout ce qui peut amplifier sa chaleur apaisante : un geste, un regard, de la gentillesse, de l’amour. Des mains entrelacées et serrant la confiance. C’est ce dont nous devrions nous occuper.

C’est bête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *