Une réflexion sur « L’invité »

  1. Et comme l’enfant sage , une serviette autour du cou,
    Pour déguster encore et encore ce petit plat ,
    Ramasser chaque miette pour mieux cueillir chaque lettre du poême inachevé.

Les commentaires sont fermés.