Mélodie en sous-soles

La sole dorée mirait son ancien domicile.

Cette famille de raies au troisième sous-sol
était-elle docile ?

Timide elle n’osa pas entrer.
C’était pourtant facile.

3 Commentaires

vincent 16/03/2005

ça n’est pas mal du tout! Quoiqu’on en pense, il y a du Baxter chez cet arevakoteur. Et de l’Ubu roi aussi. Et des nouilles sautées. N’importe quoi, mais pas n’importe comment. Fin du message. Je m’en vais arevaker à mes ocupations.

J-L B 16/03/2005

Do,Si,La,Sol égarée dans les sables profonds de la mer rouge.Une bouffée de narguilé et la voilà toute pimpante et ray
onnante en compagnie de l’idéprouvette(chansonnette Arevakouette)
Elle retrouva sa tête,son cournage et son toit.C’est pas bête. J-L B.

merlin 16/03/2005

Merci pour ces jolis petits poèmes finement ouvragés, à la manière des haikus japonais.