Partage

Tu étais roi d’un monde
nous étions tes sujets

Ce matin, au réveil,
au gré de nos sourires
nous nous sommes sentis trois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *