Aller au contenu →

Patience

Forcer tous les secrets
imprimés dans les livres

S’exprimer à la suite
sans s’être approprié
l’ensemble des silences

Dévorant tous ces fruits
qui auraient pu mûrir
pour nous donner le goût

Et puis, quand vient le soir,
refermer le recueil.

Commencer la ballade.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.