Pourchassé

L’enfant ne peut plus
saluer chaque grain de la dune.
Il doit se soustraire.

Un commentaire

Marygrange 24/07/2007

Bonjour, il y a tant de choses qui se cachent dans les poèmes courts et dans les haïkus et les tankas. Beaucoup de suggestions… Il y a tout un monde à contempler, comme ici avec cet enfant sur la dune. Très joli, Arevako !

 

Bien amicalement,

Béa