Primaires

Si nous pouvions
en gardant la voix basse
au rythme d’un pas d’enfant

Et si l’espoir
avait de l’ombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *