Renard

Il s’approche
à pas de loup

Son regard d’aigle
perce la nuit

Tel un serpent
il fixe sans bruit

Puis sur sa proie bondit
plus vif qu’un guépard

Mais très vite il s’enfuit
sans même dire au revoir

Compère renard
n’aime pas trop
qu’on le compare.