Si d’aventure

Il arrivera sûrement
que la révolte emporte
tous les châteaux de sable
bâtis malgré les vagues

Qu’il ne reste plus rien
jusqu’à l’image de toi
tracée par les confiances

Que les lignes du monde
se brisent décalcifiées.

Alors, repose-toi
ne cesse jamais d’aimer
et n’écoute pas les autres

Et ne m’écoute pas

Un beau matin, le chant
redeviendra le tien

Il sera
différent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.