Visit Homepage
Skip to content →

Substitution

Si l’île
abandonée des vagues
devenait continent.

Seul le frôlement du vent
apaiserait sa peine

Lui ferait accepter
sa nouvelle dimension.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés